Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES MOTS PLUS  HAUTS.over-blog.com

LES MOTS PLUS HAUTS.over-blog.com

Le Comité Poétique est composé de quatre lecteurs anonymes. Il a simplement l'ambition de traverser la Pangée poétique avant le grand saut. Il est à l'écoute de la multiplicité des voix et surtout et avant tout attentif au talent.Depuis peu, les propositions spontanées sont les bienvenues. Alors, nous vous attendons !


Eugénio de Andrade

Publié par Le Comité Poétique sur 9 Août 2015, 18:21pm

Catégories : #Poésie avec Eugénio de Andrade

XXI

 

 

 

Maintenant ce sont eux qui possèdent ton visage,

les mots ; et pas seulement le visage :

le sexe et la tremblante joie

qu'il y avait toujours à le sentir en éveil.

Sans mots nous ne sommes plus rien ;

ils sont maintenant de profil, observe

comme ils reflètent ce que de jeune

toujours il y eut en toi, le même sourire

seulement un peu moins fatigué

et la démarche à peine moins lente.

 

 

 

 

 

XXXIV

 

 

 

Ici j'entends le travail de l'automne :

art d'abeille, la flamme verte

et brève.

 

Il serait mon amour s'il n'était

soif définitive,

pays sans nom.

 

Déjà je le vois mal : argile blanche ;

le rire facile ; la lumière brisée,

dentelure d'eau.

 

 

 

 

XXXV

 

 

 

Je ne m'étonne pas si vient s'approcher

tel bras du fleuve, ou tel autre, dans l'obscurité.

 

De semblables choses surviennent lorsque

nous sommes assis sur un banc du jardin

et que les oiseaux vers le sud sont passés.

 

J'écoute dans la nuit pour voir si je découvre

un indice, une rumeur

de fièvre qui annoncerait le chant

 

de celui que l'on dit héraut du sommeil.

 

 

 

 

 

 

 

in Matière solaire, Poésie/Gallimard, 2004.

(Traduction de M. Chandeigne, P. Quillier et M. A. Câmara Manuel). 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents